Harmonie de Guéret

Historique ...

Un peu d'histoire...

La première société musicale connue à Guéret s'intitulait la Société Philharmonique et avait déposé ses statuts en 1841. Depuis cette date, il y a toujours eu une société musicale pour animer les rues de la préfecture creusoise, qu'elle ait été militaire ou civile. Les Fanfarons Guérétois, eux s'étaient constitués à la fin des années 1978 dans une esthétique à l'époque nouvelle en Limousin, celle des bandas. La plupart des musiciens étaient issue de la Société musicale de Guéret.

1978 : Des musiciens commencent à animer des matches de Rugby et au fil des années, leurs musiques se rapprochent de celles jouées dans le sud-ouest de la France.

1981 : La première Banda de la Creuse est officiellement née. C'est à dire une société musicale qui s'est tournée vers un style de musique attractive. A son répertoire : paso-doble, sambas, valses et autres...

1982 : Depuis 1981 date officielle de la création des fanfarons M. Thome en est le président et Mr Charnay le directeur. Comme en 1981 les fanfarons participent au festival international à Condom où ils représentent la Creuse.

1983 : Mr Jean Bayon devient le président de l'association. La banda décide de poser leurs notes festives à Canon (près de Bordeaux).

1984 : Les fanfarons mettent à l'étude l'organisation à Guéret, du premier festival de Bandas pour 1985.

1985 : Après un point d'orgue avec le 1er festival de Bandas du limousin à Guéret, l'avenir du groupe n'est pas sans nuages. En effet le groupe commence à souffrir comme beaucoup d'autres associations locales de la faiblesse du marché du travail. Mais l'association tient bon et continue à apporter leurs animations jusqu'en 1989 sans trop de changement et avec beaucoup de panache.

1989 : On note un nombre croissant de jeunes dans l’effectif, ce qui impose dès lors une sélection des animations en période scolaire.

1990 : Jean Bayon annonce que ses multiples occupations au sein de différentes organisations du monde associatif ne lui permettent pas de continuer à assurer ses fonctions de président. Gérard Trigueros est alors désigné pour lui succéder.

1991 : Il est souligné un problème de renouvellement des effectifs, les jeunes musiciens étant souvent appelés pour le travail ou pour les études hors du département. Une réflexion commencera dès lors sur ce sujet avec les représentants de la mairie de Guéret.

1992 : Une trentaine de musiciens composent alors la banda des fanfarons Guérétois. C'est aussi l'année ou l'association décide d'adhérer à la Fédération départementale de musique.

1992 – 1997 : Les années ce succède avec beaucoup d'animations, de notes de musique toujours dans la bonne humeur. De 1996 à 1997 Alain Charnay prend la présidence tout en restant le directeur de la troupe.

19941997

1998 : Martine Grimaud devient présidente est salue l'arrivée de nouveaux musiciens ainsi que du nouveau directeur Mr. Stéphane Bayon et de la sous directrice Mme Virginie Bertrand.

1999 : Les fanfarons décident de participer à différents stages et notamment pour la direction d'orchestre proposer par l'UDSM (Union Départementale des Sociétés Musicales). Le chef de musique propose de développer également de travailler un répertoire plus jazz tout en gardant la partie banda.

2000 : Martine Grimaud arrête la présidence et passe la main à Jean Bayon.

 

2001 – 2003 : c'est une période riche en événements, 2003 ayant été couronnée par la prestation donnée lors du tour de France. Les sorties s’effectuent désormais en compagnie de l'harmonie de Sainte-Sévère, avec qui les Guérétois se sont associés. Le Budget se portant bien des projets sont proposés :

  • nouveaux vêtements

  • C.D

2004-2010 : Les Fanfarons ont participé à l'animation de nombreuses fêtes ou autres manifestations dans notre département et à l'extérieur. Ils ont également participé à plusieurs manifestations en Allemagne. Le 31 décembre 2007 ils animent la nuit du réveillon à Saintes (Charente-Maritime). La Banda qui pratique une musique de qualité, a enregistré son premier CD en 2008 dans la salle du CMN de Sainte-Feyre. La société souhaite être plus présente dans sa propre ville et s'associe au projet « quartier libre » mené par la mairie et différentes associations Guérétois vers les jeunes des quartiers. Ainsi une petite dizaine d'enfants du quartier S.Blanchet à souffler joyeusement dans leurs trombones, tubas, cors ou encore trompettes. L'orchestre comporte alors deux branches :

  • une banda :

20042006

 

 

20072010
  • un orchestre de quartier :

2011 : Les Fanfarons Guérétois souhaitent la professionnalisation du poste de directeur musical et par ailleurs, Stéphane Bayon le directeur exprime son souhait de se mettre en retrait dans son rôle. Prenant les souhaits de chacun, Élodie Cotet devient la directrice musicale.

2012 : Partenariat avec La Souterraine pour former un orchestre d'environ 50 musiciens.

2013 : Au vu des problèmes d'effectifs et par manque de certains instruments il est décidé de mettre entre parenthèses les Fanfarons dans sa forme actuelle et de monter un groupe qui serait composé de saxophones et de percussions.

Les Fanfarons Guérétois comportent désormais trois branches :

  • orchestre d'harmonie

  • orchestre de rue (Marchin'sax)

  • orchestre de quartier

L'orchestre d'harmonie de Guéret regroupe environ 25 musiciens, amateurs et passionnés. Comme l'an passé il travaille un répertoire en commun avec la société philharmonique de La Souterraine. L'ensemble est composé de 45 musiciens. Toujours dans la rue, les fanfarons ce produisent avec une formation novatrice qui se pavane sur les places et dans les rue, uniquement composée de saxophones et percussions. Le saxophone, on le retrouve avec l'orchestre de quartier. Étant donné le succès de ce projet qui a vu le jour en 2010 celui-ci est reconduit pour une période de 3 ans. Les fanfarons sont fiers de voir certains apprentis de la première session jouer dans l'orchestre.

2014-2019 L'ensemble concocte chaque année un programme de musique différents que le public peut entendre dans divers concerts. Les différents rapports ont permis de mettre la lumière la bonne santé de la société musicale qui réunit pas moins de quatre orchestres :

  • l'orchestre d'harmonie :

  • l'ensemble de rue de saxophones Marchin' Sax :

  • l'orchestre de quartier :

  • l'orchestre des jeunes musiciens :

L'excellence du compagnonnage mis en place depuis plusieurs années avec la Société Philharmonique de la Souterraine permet ainsi de constituer un bel orchestre que l'on retrouve régulièrement, dans la saison culturelle et dans de nombreuses manifestations. Parmi les points d'orgues de cette dernière saison, on retiendra la création de l’œuvre Subterranea au printemps 2017, jouée pour la première fois en présence de son compositeur Gilles Arcens, à l'occasion des manifestations du millénaire de la ville. L'association change de nom en fin d'année 2017 il faudra désormais parler de l'Harmonie de Guéret. Suite à la démission de Olivier Leleu en 2018 au poste de président c'est Daniel Rouzier qui prend la relève.